Fiche métier automaticien

08/11/2017

Un automaticien, également appelé technicien d’automatisme, est un professionnel aux expertises multiples. En quoi consistent ses missions ? Quel profil avoir pour accéder à ce métier ? Découvrez la fiche métier d’automaticien. 

Les missions d’un automaticien

Un automaticien est un professionnel du domaine de l’ingénierie, spécialiste de la maintenance. Robotique, informatique, hydraulique ou bien encore mécanique : son panel de connaissances est très varié. Son travail consiste à agir pour limiter les pannes de machines industrielles. Il peut également participer à l’amélioration des équipements. On retrouve parmi ses missions principales : 

  • Élaborer un cahier des charges répondant à des besoins d’automatisation ;
  • Modéliser les systèmes et réaliser les plans de montage ;
  • Programmer les robots ;
  • Régler les dispositifs pilotés par des automates ;
  • Mettre en service et fiabiliser des installations ;
  • Veiller à la propreté des équipements.

Selon la structure dans laquelle il travaille, l’automaticien est amené à effectuer des déplacements aussi bien au niveau national qu’international. 

Quelles sont les compétences requises ? 

Le métier d’automaticien est une profession qui convient parfaitement aux personnes à l’aise avec les mathématiques. Il faut en effet mener un travail de logique abstraite pour savoir programmer les automates. Pour cela, la maîtrise du langage informatique est indispensable. Parmi les autres compétences d’un automaticien, figurent :

  • La maîtrise des logiciels de GMAO et CAO ;
  • Comprendre l’anglais technique ;
  • Des connaissances dans divers domaines (électrotechnique, mécanique, pneumatique, hydraulique, etc.).

Au-delà de ces compétences, un automaticien doit savoir travailler avec minutie et rigueur. La curiosité est une autre qualité à posséder pour être attentif aux nouvelles technologies. La profession d’automaticien est en effet un métier en constante évolution.

Comment devenir automaticien

Les personnes effectuant des stages en entreprise sont plus armées pour savoir régir face à des problèmes concrets. Les recruteurs apprécient les profils de niveau bac ou bac +2. Si un bac professionnel S ou un bac technologique peuvent suffire pour trouver un emploi, des BTS ou DUT sont également indiqués comme parcours d’études. Parmi les diplômes de niveau bac +2, un DUT GEII, un DUT GMP ou bien un BTS Mécanique et automatismes industriels sont des formations possibles. 

Quel salaire ?

Un automaticien en début de carrière peut toucher entre 1 800 € et 2 100 € bruts par mois. Cela varie en fonction des missions et du domaine de son entreprise. 

Quelles perspectives d’évolution pour les automaticiens ?

Après avoir acquis une solide expérience, l’automaticien peut par la suite occuper un poste de chef d’équipe. Il peut également évoluer en se tournant vers la conception d’automatisme. 

FED Ingénierie vous accompagne …

Fed Ingénierie accompagne au jour le jour les personnes en recherche d’un poste : retrouvez toutes nos offres d’emploi en ligne. 

Pour aller plus loin :