Recrutement des ingénieurs : la double compétence est recherchée

16/07/2015

De plus en plus d’ingénieurs font le choix de prolonger leurs études afin d’acquérir une double compétence, en management ou en marketing le plus souvent. Ce choix fait écho aux évolutions à l’œuvre au sein des entreprises, qui recherchent dès la sortie de l’école des profils compétents capables de comprendre les enjeux auxquels elles sont confrontées.

Pourquoi la double compétence prend de l’importance dans le recrutement des ingénieurs ?

Essec et Centrale Paris, Centrale Lyon et EM Lyon Business School, Audencia et Centrale Nantes : les partenariats entre les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce et/ou de management se multiplient aux quatre coins de l’Hexagone. La mise en place de ces dispositifs, qui permettent à bien des ingénieurs de se démarquer au sortir de l’école, répond essentiellement aux besoins des entreprises. Ces dernières recherchent à présent des profils possédant des connaissances techniques poussées mais aussi une approche plus « business ». Les ingénieurs doivent en effet être en mesure de comprendre les problématiques globales auxquelles les entreprises doivent faire face. On notera par exemple qu’afin de favoriser l’innovation, le décloisonnement entre les différents corps de métiers est de plus en plus répandu, d’où l’importance de profils avec une double compétence.

Les ingénieurs possédant une double compétence sont notamment demandés dans les secteurs de la banque pour tout ce qui touche à la gestion des systèmes d’information, à l’audit interne ou à la maîtrise d’ouvrage. Dans le secteur du BTP, les entreprises sont de plus en plus friandes d’ingénieurs-architectes et d’ingénieurs-managers. 

Les atouts des ingénieurs possédant une double compétence

Pour les entreprises, le recrutement d’ingénieurs est motivé par la recherche de certaines qualités bien précises. Nombre d’entreprises estiment que les profils possédant un bagage pluridisciplinaire font souvent preuve de plus de curiosité, de persévérance et d’ouverture d’esprit ; des qualités qui sont extrêmement utiles dans un contexte économique où les sociétés doivent être constamment centrées sur l’innovation pour ne pas se laisser distancer par la concurrence. À cela s’ajoute une plus grande opérationnalité, en comparaison avec des ingénieurs classiques.

La double compétence s’avère également intéressante dans le cadre de la gestion de projets, car elle facilite dans bien des cas la collaboration avec les différentes parties prenantes. Un ingénieur possédant des connaissances approfondies en management sera plus à même de comprendre les attentes d’un manager, de même qu’un ingénieur possédant une formation marketing et commerciale pourra mieux les prendre en compte dans l’élaboration de son projet. 

Des avantages certains pour les ingénieurs

Les ingénieurs possédant une double compétence sont très recherchés par les grandes entreprises et les grands groupes, car ils jouent un rôle important dans la maximisation des performances d’une entreprise. C’est d’ailleurs pour cette raison que les recrutements d’ingénieurs entrant dans cette catégorie donnent souvent lieu à des propositions de salaire plus importantes que pour un ingénieur possédant une formation plus classique. Le salaire proposé est en moyenne supérieur de 10%.

Cette pluridisciplinarité est aussi un avantage en termes d’avancement de carrière. Les ingénieurs possédant une double compétence tendent en effet à évoluer plus rapidement.  

Découvrez les dernières offres d’emploi proposées par Fed Ingénierie, cabinet d’intérim et de recrutement spécialiste des métiers de l’ingénierie. Recherche et développement, production, études et conception, gestion technique des affaires et relation client, méthode et industrialisation : les offres touchent une multitude de domaines liés à l’ingénierie. 

Pour aller plus loin :