Rédiger un CV pour le Québec : comment s’y prendre ?

28/10/2015

Au moment de rédiger un CV, chaque pays a ses particularités. Ajout d’une photo d’identité, CV anonyme, descriptif de chaque diplôme, nombre de rubriques et de pages... Quels sont les points à connaître avant de rédiger un CV pour travailler au Québec ? 

Rédiger un CV au Québec : ce qui change

Influencé par le modèle américain, le CV québécois  est toutefois rédigé en français. Contrairement au CV conventionnel français, il peut s’étaler sur plus d’une page ; dans ce cas, pensez à prévoir un entête mentionnant votre nom et prénom, ainsi que les numéros de page et le titre de la rubrique. En revanche, inutile de préciser les renseignements concernant votre vie privée comme votre âge, votre sexe, votre état civil, votre nationalité ou votre photographie, pour éviter les discriminations à l’embauche.

Comme pour rédiger un CV français, décrivez vos différents postes en commençant par le plus récents. Détaillez au maximum les missions effectuées, les fonctions occupées et les résultats obtenus. Abandonnez les longues phrases au profit d’un style « télégraphique », plus synthétique, et privilégiez les verbes d’action (analyser, concevoir, diriger, animer, informer...). Attention : au Québec, certains postes n’ont pas la même dénomination qu’en France, à l’image du commercial qui devient un -représentant vendeur outreAtlantique. Pensez à vous renseigner afin d’être bien compris.

Bannissez les abréviations et acronymes comme Bac, BTS ou CAP, qui n’existent pas comme tels au Québec et explicitez chaque terme en toutes lettres. Si possible, indiquez l’équivalence de votre diplôme dans le système québécois pour donner au recruteur une idée de votre niveau d’études.

Si vous rédigez un CV pour le Québec, indiquez à la fin de votre document la mention « références disponibles sur demande » ; prévoyez quelques référents parmi vos anciens professeurs et employeurs, qui pourront parler de vos compétences et de vos méthodes de travail. Pensez à les informer qu’ils peuvent éventuellement être contactés.

Les points communs avec le CV français

Au moment de rédiger votre CV, gardez à l’esprit que c’est le moyen par lequel vous établirez le premier contact avec votre employeur potentiel. Il doit par conséquent être clair, structuré, sobre tout en étant attrayant et synthétique tout en étant exhaustif. Inutile de lister toutes vos expériences : ne mentionnez que celles qui ont un lien avec le poste convoité.

Pour un CV pertinent, listez vos activités professionnelles et personnelles afin de faire un bilan de vos compétences. Si vous avez peu d’expériences à mettre en valeur, mentionnez vos emplois étudiants, stages, expériences bénévoles, projets scolaires qui peuvent mettre en lumière votre parcours et vos talents. 

En France comme au Québec, le CV peut être envoyé par voie postale ou par mail ; dans ce cas, qualifiez bien le fichier avec votre prénom et nom. Votre candidature sera plus facilement identifiable, et vous faciliterez grandement la tâche aux recruteurs qui reçoivent des dizaines de fichiers intitulés cv.doc. Bien entendu, avant d’envoyer votre CV, vérifiez qu’il soit impeccable au niveau grammatical et orthographique et que la mise en page soit correcte, pour éviter qu’un défaut de forme ne gâche vos chances d’être embauché(e).

Pour aller plus loin :