Marché du recrutement : les tendances 2022

Posté par Fed Ingenierie dans Etudes et événements
Le 10/11/2022

Marché du recrutement : les tendances 2022

Après des années 2020 et 2021 fortement impactées par la crise sanitaire, le marché du recrutement doit s’adapter à de nouvelles exigences. De la part des candidats, tout d’abord, qui n’aspirent plus forcément aux mêmes envies qu’avant crise. Mais les processus de recrutement ont eux aussi évolué. Alors, quelles sont les tendances pour les ressources humaines en 2022 ? Comment le marché du recrutement réagit-il ? Comment recruter en 2022 ?

Marché de l’emploi RH : quelles séquelles après la crise sanitaire ?

Le marché du recrutement a connu un bouleversement après la crise sanitaire. Les confinements ont profondément changé les envies de demandeurs d’emploi. Par ailleurs, la manière de recruter a dû s’adapter, entre restrictions de déplacement et secteurs totalement à l’arrêt.

De nouvelles exigences pour les candidats

Connaissez-vous le « Great Reshuffle », cette vague de démissions qui touche de plein fouet le marché de l’emploi américain ? Plus de 4 millions de salariés ont quitté leur emploi aux États-Unis, entre le début de la crise sanitaire et novembre 2021. Leur souhait : exercer dans un milieu professionnel plus épanouissant et flexible. Heureusement, cette tendance n’a globalement pas été suivie en France, même si certains secteurs ont du mal à recruter ces derniers mois.

La période post-Covid est l’occasion pour de nombreux candidats d’exiger de nouvelles manières de travailler. Ces revendications coïncident avec l’arrivée des millennials, une génération plus mobile et individualiste dans la gestion de carrière. Certaines valeurs prennent de l’épaisseur : plus question de travailler seulement pour gagner de l’argent. Donner du sens à son travail, garder un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, etc. Ces exigences se révèlent aussi importantes que la rémunération.

Marché du recrutement : des secteurs sous tension

Beaucoup de salariés ont profité de la crise sanitaire pour se reconvertir. Les secteurs totalement fermés durant plusieurs mois ont particulièrement souffert. La restauration, l’événementiel, le BTP et le tourisme sont des secteurs aujourd’hui sous tension. Le manque de rémunération, de perspectives d’évolution et de stabilité a agi comme un déclic pour des milliers de travailleurs. Le constat est similaire dans le secteur de la santé, même s’il y a pénurie de personnel depuis de longues années.

À lire aussi : Ressources humaines : quand et comment bien recruter ?

Les tendances pour le marché du recrutement en 2022

Les ressources humaines des entreprises doivent innover afin de répondre aux nouvelles attentes des futurs collaborateurs. Certains objectifs et stratégies uniquement tournés vers le profit doivent être reconsidérés, sous peine pour l’entreprise de perdre en compétitivité.

Évolution du marché de l’emploi pour les RH : l’équilibre de vie

Déjà en vogue en 2021, la tendance se confirme pour 2022. Les candidats recherchent un métier qui leur permet de combiner vie professionnelle et vie personnelle. Le développement du télétravail y est pour beaucoup. Pour rester compétitives, les entreprises doivent proposer un planning plus flexible, qui propose des journées en présentiel et d’autres en télétravail. D’autres pistes sont à explorer, comme la semaine de 4 jours ou encore les horaires assouplis (commencer plus tard ou finir plus tôt).

Augmenter les salaires

Les vagues de reconversions professionnelles ont ravagé certains secteurs, comme celui de la restauration ou de la santé. De nombreux professionnels manquent de personnel et de candidatures. Ils ont décidé d’augmenter les salaires, de mettre en place des systèmes d’épargne salariale, de primes, etc. La tendance devrait s’accentuer encore en 2022.

Proposer des formations pour mieux recruter

Les envies des candidats évoluent, le monde du travail aussi : digitalisation des entreprises, développement de l’intelligence artificielle, etc. Peu importe les secteurs d’activités, les salariés doivent affiner leurs compétences et en acquérir de nouvelles. De plus, les salariés plébiscitent les formations en lien avec le bien-être et l’empathie au travail. Les entreprises doivent plus facilement proposer des formations personnalisées à leurs futurs collaborateurs. Une manière de faire monter les salariés en compétences, mais également de gagner en productivité.

Marque employeur : un incontournable pour le marché du recrutement

Déjà essentielle avant la crise sanitaire, la marque employeur a encore plus de poids aujourd’hui. Les candidats, plus exigeants, scrutent encore plus la marque employeur… et les salariés également. Ceux qui possèdent déjà une marque employeur doivent continuer à la travailler chaque jour. Quant à ceux qui n’en possèdent pas encore, ils doivent s’y mettre dès maintenant !

Axer le recrutement sur les soft skills

Le processus de recrutement sur CV devient obsolète pour de nombreuses entreprises. Aujourd’hui, place aux soft skills et aux hard skills. Dans un monde du travail en mutation, la capacité d’adaptation et l’autonomie deviennent des atouts plus importants que les diplômes et l’expérience. Le recrutement basé sur la personnalité des candidats permet de ne pas embaucher des profils trop similaires. Cela a pour effet de diversifier les compétences en interne et de se tourner vers des candidats plus atypiques.

L’automatisation des processus de recrutement

La digitalisation a explosé avec l’avènement du télétravail. Les processus de recrutement ne font pas exception. Les candidatures, entretiens et tests s’opèrent de plus en plus à distance. Certaines tâches doivent encore s’automatiser afin de gagner du temps et de répondre plus rapidement aux besoins. Le développement de l’intelligence artificielle dans les ressources humaines permet également de mieux cerner les compétences manquantes et de lier la formation aux objectifs de l’entreprise. La collecte des données aide aujourd’hui les responsables RH à prendre des décisions stratégiques.

À lire aussi : L’IA au service des RH pour l’évaluation des soft skills

Groupe Fed accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes les offres d’emploi sur notre site.

A lire aussi

Comment se déroule la période d'essai pour un intérimaire  ?
Etudes et événements

Comment se déroule la période d'essai pour un intérimaire ?

Les intérimaires peuvent aussi être soumis à une période d’essai....
Peut-on cumuler chômage et intérim ? Est-ce possible ?
Etudes et événements

Peut-on cumuler chômage et intérim ? Est-ce possible ?

Le cumul des indemnités chômage et d’une activité en intérim est...
Mise en place du télétravail en 2022 : ce qu’il faut savoir
Etudes et événements

Mise en place du télétravail en 2022 : ce qu’il faut savoir

La mise en place du télétravail a connu une démocratisation sans...