[Presse] Comment les entreprises ont recruté en 2022 ? Quels secteurs embauchent ? Quels secteurs connaissent des difficultés ? Quels sont les profils recherchés ?

Posté par Fed Ingenierie dans Votre marché de l’emploi
Le 12/01/2023

Le Groupe Fed fait le bilan de 2022 et livre ses perspectives pour 2023, secteur par secteur d’activité, pour chacun de ses cabinets.

Que retiennent les consultants Fed Ingénierie de l’année 2022 ?

- L’année 2022 a été très dynamique pour les métiers ingénieur et technicien spécialisés en industrie. Depuis le mois de septembre, les postes à pourvoir sont particulièrement nombreux. Avec des carnets de commandes remplis, certains postes qui avaient été mis en stand-by ont été réouverts.
- Les entreprises ont du mal à recruter pour certains postes car les candidats manquent et ceux qui se présentent n’ont pas l’expérience ou les compétences techniques ou comportementales attendues.
- Face à cette pénurie de compétences pertinentes, les candidats adaptés sont donc naturellement en position de force pour imposer leurs exigences en termes de rémunération ou d’organisation du travail.

Comment s’annonce l’année 2023 en termes de recrutement pour les métiers de Fed Ingénierie ?

- À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne voyons pas de signaux évoquant un ralentissement du marché. Les prévisions sont donc positives pour le 1er semestre.
- Malgré tout, les perspectives pour 2023 dans l’industrie sont incertaines, en raison notamment de la crise énergétique et de l’augmentation du prix des matières premières. Certains sites très  énergivores réfléchissent à réduire leur activité.
- Les employeurs d’ingénieurs et techniciens risquent donc d’être plus prudents avant d’envisager de créer de nouveaux postes. Le « rapport de force » candidat/employeur devrait se rééquilibrer.
- Ceci dit, si certains secteurs risquent d’être fortement impactés (industrie lourde, agro-
alimentaire…), d’autres devraient continuer à tirer leur épingle du jeu en créant de nombreux postes (l’industrie nucléaire notamment).
- L’enjeu pour attirer les profils adaptés est de veiller à ce que les process de recrutement ne trainent pas en longueur. Et pour l’employeur, de se rendre « désirable » pour des candidats en quête de sens, de projets intéressants, d’innovation, de diversification dans les missions proposées.
- Une autre clé résidera donc naturellement dans la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des candidats pour leur « vendre » le poste.

Quels métiers et secteurs connaissent des évolutions notables ?

- Dans toutes les régions, les métiers les plus en tension et en manque de candidats sont les postes opérationnels en maintenance et en production : technicien, chef d’équipe, ingénieur ou responsable de service. Et ce, quelle que soit la spécialisation technique (mécanique, électrique, automatisme…).

- Les fonctions supports à la production (qualité/ QHSE…) ne sont pas en reste et ont connu une belle reprise sur 2022 avec de fortes demandes, notamment dans le domaine de la santé.

A lire aussi

9 raisons qui poussent à changer de travail
Votre marché de l’emploi

9 raisons qui poussent à changer de travail

Prendre un nouveau départ professionnel : oui, mais pourquoi ? Les...
Le guide essentiel de la démarche QVT
Votre marché de l’emploi

Le guide essentiel de la démarche QVT

Le temps passé au travail représente une part importante de notre...
Jour de congé pour un déménagement : ce que dit la loi
Votre marché de l’emploi

Jour de congé pour un déménagement : ce que dit la loi

Déménager représente une étape importante dans la vie d’un individu...